Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 06 juin 1795: Agonie et mort de l'Enfant Martyr

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
yann sinclair

avatar

Nombre de messages : 4092
Age : 59
Localisation : Carcassonne
Date d'inscription : 10/01/2016

MessageSujet: 06 juin 1795: Agonie et mort de l'Enfant Martyr   Lun 5 Juin - 22:58

Le 6 juin


Lasne monta le premier dans sa chambre, il lui fit une friction sur le genou droit et sur le poignet gauche, et lui donna une cuillerée de tisane qu'il prit sans opposition.




Le voyant si bien disposé et le croyant réellement mieux, Lasne le leva.



A huit heures et demie Pelletan arriva, lui tàta le pouls, examina ses tumeurs et ne prescrivit rien de nouveau



Il dit seulement à l'enfant :

« Étes-vous content d'être dans cette chambre?"



 "Oh! oui, bien content! » répondit le Dauphin d'une voix faible et avec un sourire triste et doux qui serra le cœur de ceux auxquels il s'adressait.



Vers deux heures Gomin monta avec le dîner et le nouveau commissaire civil, du nom d'Hébert.



L'enfant, soulevé de son oreiller, prit un peu de soupe, et, comme fatigué de cet effort, il s'allongea de nouveau, après avoir mis sur son lit quelques cerises que de temps en temps sa main défaillante allait chercher et portait à ses lèvres.



Le citoyen Hébert (il n'était pas indigne de son homonyme) s'adressant à Gomin :

« Ah çà ! citoyen, tu me montreras l'ordre que tu as reçu de déménager le louveteau!  Nous n'avons pas d'ordre écrit, répondit le gardien; mais le médecin, que tu verras demain matin, te dira que nous n'avons agi que d'après son ordre.  Depuis quand, reprit Hébert d'une voix haute, les carabins gouvernent-ils la République? Il faut, entends tu bien, que tu fasses demander l'ordre du Comité »




En entendant tomber cette rude menace, l'enfant abandonna ses cerises et retira sa main qu'il plongea lentement dans le lit.



Le bonheur d'avoir une chambre bien éclairée et un peu d'air était trop grand pour ne pas être mêlé d'inquiétude.



La nuit revint, la nuit morne et taciturne, qui laissait le craintif agonisant en proie à ses pensées cruelles, à ses douleurs solitaires.



Qui sait ce qu'il a souffert durant cette longue nuit où des mains avides et des voix haineuses semblaient venir lui disputer la couche sur laquelle il s'éteignait !



_________________
👑 👑 👑
king
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://louis-xvi.over-blog.net/
spa monopole

avatar

Nombre de messages : 108
Date d'inscription : 31/01/2017

MessageSujet: Re: 06 juin 1795: Agonie et mort de l'Enfant Martyr   Mar 6 Juin - 13:23

Comment fût-ce possible ? Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
06 juin 1795: Agonie et mort de l'Enfant Martyr
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vivre apres la mort de son enfant (de Josette Gril)
» La mort et l'enfant
» 13 juin fête de Saint Antoine de Padoue
» Le Destin d'un enfant non musulman
» Les élevages de la mort

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Au fil des jours :: Juin-
Sauter vers: