Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 05 juillet 1783: Le Cardinal de Rohan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
yann sinclair

avatar

Nombre de messages : 1276
Age : 59
Localisation : Carcassonne
Date d'inscription : 10/01/2016

MessageSujet: 05 juillet 1783: Le Cardinal de Rohan   Mer 5 Juil - 12:41

http://www.abbaye-chaise-dieu.com/IMG/jpg_Louis_Rene_Edouard_de_Rohan-Guemene.jpg
Le Cardinal de Rohan

Le haut clergé français en 1783


Le 5 juillet 1783, le conseil royal prononce un arrêt en faveur du prince cardinal de Rohan, archevêque de Strasbourg, à propos d’un désaccord qui l’oppose aux religieux de l’abbaye de Vaast, près d’Arras :

« En vertu de la clause des bulles qui accordent au cardinal de Rohan l’administration générale de l’abbaye de saint-Vaast, au spirituel et au temporel, le cardinal de Rohan, en sa dite qualité, administrateur par provision des biens des collèges, prévôtés, etc… . […] il (le cardinal) pourra révoquer ou destituer les pourvus desdites places et offices ainsi qu’il avisera être bon […] et exercera à l’égard des dits établissements sans aucune exemption ni réserve, tous les droits dont pourrait jouir un abbé régulier »


On le voit, le cardinal de Rohan a tout pouvoir sur cette abbaye, qu’il ne connaît que par les revenus considérables qu’elle lui rapporte (300 000 livres, pas loin de mille fois le salaire d’un ouvrier*)


Qui plus est, il possède aussi la célèbre abbaye de la Chaise-Dieu, dans le massif central.


Il est encore archevêque de Strasbourg (le diocèse qui offre le plus haut revenu de France), Chevalier de l’ordre du Saint-Esprit et Grand Aumônier de France, depuis 1777.


Que demander de plus ? Mais justement (on le verra bientôt), Rohan demande encore plus !


* En 1783, le salaire des ouvriers se situe dans la fourchette des 300-500 livres par an.

Le magestueux château de Saverne (Alsace), demeure du prince cardinal de Rohan, archevêque de Strasbourg et Grand Aumônier de France.


En 1783, l’Eglise de France est très disparate.


Elle compte aussi bien des vicaires (revenus de 350 livres environ) et des curés de campagne (700 livres) que de richissimes prélats.


Outre le prince cardinal de Rohan, voici quels sont les évêques les plus importants de France :
Jean-Georges Lefranc de Pompignan (68 ans)

Né à Montauban, le 22 février 1715, il est nommé évêque du Puy à 28 ans, puis archevêque de Vienne, en 1774.


Plein de sagesse, bien qu’en fin de carrière, il est sensible aux aspirations populaires, et jouera avec succès un rôle de modérateur lors des diverses réunions prérévolutionnaires (1788), dans le Dauphiné.


Il sera relativement populaire au tout début de la révolution, mais mourra en 1790.
Arthur Dillon (62 ans)

Né le 14 septembre 1721. Diplôme de la Sorbonne, il devient évêque d’Evreux, à 32 ans, puis archevêque de Toulouse, 5 ans plus tard. Plus administrateur que pasteur, il fait réaliser de nombreux travaux d’utilité publique.


Il crée des chaires de physique et de chimie dans les universités de Montpellier et de Toulouse et il essaye de réduire la pauvreté, en particulier à Narbonne.


Il a laissé son nom à une promenade de la ville de Toulouse qu’il avait fait aménager : le cours Dillon.


Il sera le dernier évêque de Narbonne.
Etienne-Charles de Loménie de Brienne (56 ans)

Né le 9 octobre 1727, il a fréquenté les hommes des Lumières (Turgot, d’Alembert)


Evêque de Condom à 34 ans, puis archevêque de Toulouse à 36 ans, il entre à l’Académie française à 43 ans.


Il n’a aucune vocation religieuse, mais plait aux femmes, qu’il collectionne… de même que les riches abbayes.


Administrateur avisé et très ambitieux, il fait creuser le canal de Brienne à Toulouse.


Toutefois, Louis XVI ne l’aime guère.


Il a refusé sa nomination comme archevêque de Paris, avec l’explication suivante :

« Que Paris ait, au moins, un archevêque qui croit en Dieu ! »
Raymond de Boisgelin (51 ans)

Né à Rennes le 27 février 1732, il étudie au séminaire de Saint-Sulpice et à la Sorbonne, avant d’être nommé évêque de Lavaur, à 32 ans.


Il prononce les oraisons funèbres du dauphin (père de Louis XVI) en 1765, du roi Stanislas en 1766 et de la dauphine en 1769.


Archevêque d’Aix en Provence en 1770, il est connu pour sa charité, une qualité rare à ce niveau social. Lors du sacre de Louis XVI, il prononce un discours sur la misère publique, qui est fort applaudi. En 1776, il est élu à l’Académie française. Il conseillera Louis XVI en matières religieuses.
Jérôme Champion de Cicé (48 ans)

Né à Rennes le 3 septembre 1735, il est docteur en théologie à la Sorbonne, à 30 ans.


Ami du Turgot, il est d’abord évêque de Rodez (1770) et publie le Procès verbal de l’Assemblée générale du clergé de France (868 pages)


Nommé ensuite archevêque de Bordeaux (1781), il participe à la création de l’Institut national des jeunes sourds.


Il passe pour libéral et il est sincèrement ouvert à l’idée de réformes.


Son frère est évêque d’Auxerre.

Ces évêques représentent la partie libérale du haut clergé.


Ils sont par exemple favorables à une politique de tolérance religieuse, notamment envers les protestants toujours soumis aux dispositions de la révocation de l’édit de Nantes (Fontainebleau, 1685)


Toutefois, l’aile majoritaire, menée par l’archevêque de Paris, reste très conservatrice.

_________________
king
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://louis-xvi.over-blog.net/
 
05 juillet 1783: Le Cardinal de Rohan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» " Lire à l’abbaye 2015 " : Kergonan, 17-19 juillet avec le cardinal Sarah
» Le cardinal Louis de Rohan
» Le cardinal Vingt-Trois boycotte le 14 juillet
» Islande, érupion volcanique de 1783
» (1783) Observation au château de Windsor

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Au fil des jours :: Juillet-
Sauter vers: