Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 12 juillet 1789: Harangue de Camille Desmoulins au Palais-Royal.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
yann sinclair

avatar

Nombre de messages : 2460
Age : 59
Localisation : Carcassonne
Date d'inscription : 10/01/2016

MessageSujet: 12 juillet 1789: Harangue de Camille Desmoulins au Palais-Royal.    Mar 11 Juil - 11:44

Harangue de Camille Desmoulins au Palais-Royal
Le dimanche 12 juillet 1789, vers 11 heures du matin, une nouvelle se répand dans Paris : le roi a congédié Necker ! Aussitôt, le petit peuple de Paris attrape un coup de sang. S'il a été viré, c'est parce que les aristos préparent un sale coup. Ils auraient demandé à Israël de bombarder Paris avec des drones... Or, Necker est le seul ministre en qui le tiers état, réuni à Versailles, a confiance. La populace se répand dans les rues pour crier sa peur et sa colère. Des « agitateurs » appellent le peuple à prendre les armes. L'un des plus virulents est un jeune avocat de 29 ans nommé Camille Desmoulin ...

Paris est en état d'émeute généralisée
Il y a des heurts entre les manifestants et les cavaliers du Royal allemand.
Les gardes-françaises passent du côté des émeutiers.

Un dimanche, Camille Desmoulins harangue la foule au Palais royal à Paris: il incite le peuple à prendre les armes

Apprenant la nouvelle du changement des ministres, une foule considérable se porte sur le boulevard du Nord, chez Curtius et y enlève les bustes du duc d'Orléans et de Necker.

Necker


A Paris, manifestation en l'honneur de Necker; fermeture de la bourse


Camille Desmoulins

Midi
Au palais-Royal, Camille Desmoulins appel aux armes contre le gouvernement royal.

Nombreuses manifestations rue de Paris et dans le jardin des Tuileries, les bustes de Jacques Necker et du duc d’Orléans sont portés en cortège.

Le Royal-Allemand, régiment de cavalerie commandé par le prince de Lambesc, charge la foule aux Tuileries, faisant plusieurs blessés, peut-être des tués.

20 H

Pierre-Victor de Besenval, commandant les troupes massées à Paris, se décide à faire intervenir les régiments suisses cantonnés au Champ-de-Mars.

Plus tard dans la soirée, a lieu un affrontement entre les Gardes françaises, stationnés devant leur dépôt, et le régiment commandé par Lambesc, à l'angle du boulevard et de la rue de la Chaussée-d'Antin.

Lambesc Charles Eugène de Lorraine duc d'Elbeuf et prince (de)

Maréchal de France

né à Versailles le 28 septembre 1751
décédé à Vienne 11 novembre 1825


Membre d'une branche de la maison de Guise, liée à la famille de Marie-Antoinette, colonel propriétaire du régiment Royal-Allemand, il fit tirer sur la foule aux Tuileries le 12 juillet 1789.


Accusé, mais acquitté, il émigra, entra au service de l'armée autrichienne contre la France révolutionnaire en 1792 et fut nommé maréchal de France en 1814


incendie des barrières


pillages nocturnes.

_________________
👑 👑 👑
king
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://louis-xvi.over-blog.net/
 
12 juillet 1789: Harangue de Camille Desmoulins au Palais-Royal.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le 14 juillet 1789 : prise de la Bastille
» Meutre au palais royal
» Nouveau - La Palais-Royal 1780-1830
» Le Palais Royal
» Palais Royal, à la table des rois. Editions BNF

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Au fil des jours :: Juillet-
Sauter vers: