Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Marie Antoinette et Lya de Beaumont

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Marie Antoinette et Lya de Beaumont   Jeu 2 Oct - 20:14

Comme je tenais à vous apporter des informations fiables je me suis permise de prendre quelque temps ?

Ce que je vais retracer dans ces écrits sont des choses simples et je peux prouver que la chevalière d'Eon mérite son titre et ces médailles, voir même par son dévouement a la France et a la couronne.

Elle a bien eu des relations avec Marie Antoinette.

Pour que mon récit soit clair je vais :

Ecrire en noir les faits tel qu'il sont transcrit à ce jour,
Ecrire en bleu roy les commentaires pour expliquer
Ecrire en rouge les questions en suspens.

Je vois demande également votre indulgence sur mon orthographe et mes phrases un peu longues. bounce

Je vais donc diviser mon exposé en plusieurs phases de telle manière à ne pas alourdir le débat et je vous joindre quelques photos et croquis.

J'essayerai de répondre a vos questions ou vos interrogations dans la mesure que je connaisse les répondre. Mais croyez bien que je continue mes recherches et

Je publierai un écrit complet de mes recherches.

Je le fais à titre personnel et ne continue en rien à quelques formes que ce soit à une activité commerciale.

Enfin, et pour mettre du piquant à cela, je parlerai en son nom.

J'espère que vous passerez un bon moment à me lire

Bien à vous Mesdames et Messieurs.

Lya de Beaumont - Le 02 Octobre 1728 (soit 2 Jours avant ma date de naissance)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Marie Antoinette et Lya de Beaumont   Jeu 2 Oct - 21:13

Ce sera un plaisir de vous lire  car il est vrai que c'est un sujet qui a peu été abordé. Ce forum est vraiment une grande source d'infos  !

Qu'indiqueriez-vous comme bibliographie ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Marie Antoinette et Lya de Beaumont   Jeu 2 Oct - 21:21

Une bibliographie ?
Je pense à ses Mémoires que je mettrai en ligne, bien sur, mais je préférerais la mienne car je pense qu'il y en eu déjà plusieurs.

J'ai découvert qu'en Angleterre il y avait des infos, mais également à la bibliothèque nationale, voire même chez ses descendants.

Bien à vous

Lya de Beaumont
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Marie Antoinette et Lya de Beaumont   Jeu 2 Oct - 22:15

Citation :
voire même chez ses descendants.
Le chevalier d'Eon aurait donc eu des enfants?

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31678
Age : 36
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Marie Antoinette et Lya de Beaumont   Jeu 2 Oct - 22:39

Merci, j'ai hâte de lire les fruits de vos recherches!  Very Happy

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Marie Antoinette et Lya de Beaumont   Ven 3 Oct - 8:43

Moi aussi !
Et d'abord, chevalier ou chevalière ??? Quoique le mot n'existe pas au féminin, en tout cas pas dans cette acception. La chevalière est la bague arborant le blason d'une famille.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Marie Antoinette et Lya de Beaumont   Ven 3 Oct - 8:49

J'ai hate de lire vos recherches sur le Chevalier d'Eon. Même feminin le titre est masculin. Pour en avoir vu souvent, on remet à une dame la légion d'honneur par exemple et elle est de ce fait Chevalier.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Marie Antoinette et Lya de Beaumont   Ven 3 Oct - 9:10

Vraiment hâte de vous lire...
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39962
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Marie Antoinette et Lya de Beaumont   Ven 3 Oct - 9:36

Ah, oui, moi aussi, j'ai hâte !

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Charles-Geneviève-Louise-Auguste-Andrée-Thimothée   Dim 5 Oct - 10:41

MA NAISSANCE



Je suis née le 5 octobre 1728 a TONNERRE dans l’YONNE à la maison d’Uzés
Hé oui !! c'est mon anniverssaire Aujourd'hui en l'an de grace 2008



L’accouchement c’est fait comme tout accouchement devant une vingtaine de contemporaines et devant la médecine, sage femmes, nourrice et amis et amies, parents et parentes
Je suis baptisée après deux jours a la paroisse Notre Dame sous la qualité légitimement constatée d’un enfant mâle.

Cependant on note sur son extrait de naissance plusieurs choses :

Le 7 octobre 1728 à été baptisé Charles-Geneviève-Louise-Auguste-Andrée-Thimothée fils de Noble Louis d'Éon de Beaumont et de Dame Francoise de Chavanson ces père et mère de légitime mariage né dés le 5 du présent mois Le parrain M Charles Regnard, avocat au parlement Baillif de Crusy La marraine Dame Geneviève d’Eon épouse de M Maison marchand de vin de Paris qui ont signé
Gve DEON –MOUTON
REGNARD
BORDES – doyen de TONNERRE


Après consultation des registres de la paroisse, il est noté que les prénoms :
Charlotte Geneviève Louise Auguste Andrée Timothée.
On note également « Il est né d’hier a été baptisée par nous….(Bibliographie agronomique N° 2560

Ce document est pleins de fautes d’orthographe et ne constitue aucunement une preuve.


Je me permets simplement de souligner :

Si c’est
Charles-Geneviève-Louise-Auguste-Andrée-Thimothée Il y a :
Charles : masculin
Geneviève : féminin
Louise : féminin
Auguste : masculin
Andrée : féminin
Thimothée : masculin (Etant donné l’époque)


Si c’est
Charlotte Geneviève Louise Auguste Andrée Timothée
Charlotte : féminin
Genevieve : féminin
Louise : féminin
Auguste : masculin
Andrée : féminin
Timothée : masculin.


Il est sur qu’a cette époque rajouter des prénoms a consonance féminine ou ayant appartenu a des membres de la famille est courant et ne constitue aucunement une quelconque preuve de son appartenance a un sexe ou a un autre.

Il était très courant que les enfants présentaient des déformations de tous genres et aussi sexuellement. Etre né avec cet handicape était considéré comme une tare.
Charles-Geneviève-Louise-Auguste-Andrée-Thimothée est sûrement née avec cet handicape.
C’est à dire : Elle présentait l’anatomie des deux sexes. Un petit pénis et un vagin sans bourses.
Dans de pareil cas et de nos jours également, le médecin peu proposer aux parents deux choses :
Ou l’ablation du pénis ou la suppression des organes génitaux fille dans la mesure ou le sujet possède des testicules et gonades.
C’est une opération courante et ne pose pas de problème ni pour l’enfant ni pour la suite de sa vie.
Cela étant cela coûte cher et doit être fait avant la puberté.
C’est ce que l’on appelle aujourd’hui une hermaphrodite ou intersexe

L’autopsie de son corps mort a réveillé une eunuchoïdisme de Hypogonadotropin ou le syndrome de Kallman, un désordre sexuel congénital a caractérisé par les organes génitaux sous-développés et les gonades stériles.

Je joins une photo pour mieux comprendre

Malheureusement, je ne peut pas inserrer sur ce forum, mais je peux vous l'adresser en MP

Je démontrerai par la suite cette hypothèse par son aspect physique et pourquoi je le crois.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Charles-Geneviève-Louise-Auguste-Andrée-Thimothée   Dim 5 Oct - 10:48

Mon père est directeur des domaines de Roi.
Ma mère est une fille d’un commissaire général des Guerres aux armées d’Espagne et d’Italie. Elle s’appelle Dame Francoise de Chavanson et non de Charanton


Mon père est couvert de dettes de tous genres même de jeu mais également au train de vie qu’il veut pour sa femme.

C’est aussi pour cela que l’opération n’a pas pu avoir eu lieux a sa naissance.
Un autre point également, c’est que temps qu’il n’y à pas eu d’opération il est de coutume de s’adresser a la personne au masculin. Cela tient de notre belle éducation judéo-chrétienne et du soit disant pouvoir des hommes.


Les premières années de ma vie sont assez paisibles. Mon père n’étant pas toujours la, je fut placé chez ma nourrice appelée La mère Benoist.
J’ai été éduquée comme tous enfants de mon âge et sans ambiguïté qu’aucune sorte. Il est sur que si le secret de mon handicap avait été dévoilé j’eus été séquestré, privé de tous soins et je ne serais jamais sortie de la maison.
Ma nourrice habitait dans un quartier populaire. Je vais au collège de La polissonnerie.

Je n’étais ni bon ni mauvais, ayant peu de goût pour les langues. C’est que bien plus tard que je compris les biens faits que cela pouvait y apporter.

Je fus longtemps habillée avec des vêtements féminins et pour simple cause c’est que ma mère était persuadée d’être enceinte d’une fille et quelle eut des vêtements en conséquence. Elle fut aidée par ma marraine Dame Geneviève DEON.

De part ma nature je suis frêle et menue, Je porte les affaires de ma sœur et chacun me prend pour une fille, ma taille est fine, ma main délicate, mon pied est petit.


C'est chez moi


Je note qu’il n’avait pas de séparation entre le D de DEON et le E.

En 1734 à l’age de 6 ans je fus placé chez une de mes tantes a Paris. En effet ma tante prétendait qu’un médecin a Paris pouvait rectifier nom anatomie a moindre frais. J’ai toujours mes écoulements urinaires involontaires. En bref je fais souvent pipi au lit.

Toujours dans ma logique
Il est normal qu’un enfant présentant une malformation sexuelle présente des écoulements urinaires.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Charles-Geneviève-Louise-Auguste-Andrée-Thimothée   Dim 5 Oct - 11:07

MES ETUDES


En 1743 à l’age de 10ans je fus admise au collège de Mazarin pour finir mes études


Collège de nos jours


C’est un collège destiné aux grandeurs du bonnet carré et aux majestés de la toge.
C ‘est a cette époque je que connue le gentillatre Tonnerrois qui fut le secrétaire de M de Sauvigny.
Je suis admirative des armes qu’il possédait. J’ai toujours eu le long de ma vie cette vision. Cette soif d’émotion, le bruit que jaillie le fer, les combats, l’étincelle de l’enclume, la complexité des assauts. Une vraie passion.

Pourtant j’eus une autre passion : Les langues étrangères ou je m’imaginais découvrir de fabuleux paysages qui allaient avec.

C’est aussi a cette époque en 1743, pour obtenir mon Doctorat il a fallu que je demande une dérogation car j’étais trop jeune.
Je fut diplômée en droit civil et canon en 1749 21 ans. Avocat au parlement et grand prévôt de salle d’armes.

Je suis toujours aussi fine, je porte des beaux cheveux long et blond, des yeux bleu tendres et diaphanes, d’une taille peu élevée mais d’une constitution robuste. Mes bras sont d’une délicatesse extrême, des doigts effilés et potelés. Quand mon bras se crispe ma main est une tenaille de fer (l’épée). J’ai l’épiderme blanc et rosé. Je chasse des souliers de femme, Je n’ai pas de barbe, mes joues sont pubescente douce comme du velours d’une pèche.

Normal cette description. Ne produisant pas de testostérones par l’absence de testicule, l’ensemble de la pilosité ne peut s’accroître.
Seuls les œstrogènes produisent quelque duvet.
La peau est douce et sensible..(important)
En faite, elle mesure 1 mètre 67 pour 56 kg a cette époque. Elle a des petits seins, ce que l’on pourrait qualifier de bonnet A. La production œstrogène et progestérone n’étant pas suffisant pour avoir des seins plus gros.


Mes deux compagnons d’époque fut l’abbé Grécourt et de Bernis. Nous jouons aisément avec mon allure de femme dans les ruelles qui entour mon logis pour des raisons de présence de femmes chrétiennes.

A développer

Je dois dire que mes appétits sexuels sont nuls et je ne ressens aucunement besoin de les satisfaire. Aucunes sollicitation de la puberté. Ma masculinité se situe au niveau de mon cerveau, ailleurs la glace. Même mes amis malgré tous ce qui peut être des aphrodisiaques ou stimulant ne me faisait rien. Ils restèrent émerveillé devant cette asthénie sexuelle. Grécourt m’interpella :

« Tu es donc pétri de Glace. Tu dieux quel glaçon….Qu’es tu ange ou femme ? Car a coup sur tu n’ai pas un homme.

Et pour cause. Avoir une poussé physique sexuelle était impossible…

C’est bien plus tard que je rendit grâce de cette histoire au conte de Broglie.
J’écris : Je suis assez mortifié de telle nature m’a fait et le calme de mon tempérament, n’ayant jamais portés aux plaisirs.
Cela a donné lieux d’imaginer tant en France, en Russie et en Angleterre que j’étais du genre féminin ( Londres le 7 mai 1771)


Si cette lettre est écrite au masculin c’est qu’a cette époque cela ne se faisait pas d’écrire à son ami au féminin. Il existe une ancienne histoire de sorcière en Bourgogne que l’on raconte aux enfants sur l’amour. Je vais en faire la recherche.


Je n’ai aucun goût pour ces choses du sexe et je ne prête aucunement attention aux faits et gestes de mes camarades. J’ai plutôt l’impression de ne pas faire partie de ce genre de personne.

1755 Grande année j’ai 27 ans. Marie Antoinette viens de naître
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39962
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Marie Antoinette et Lya de Beaumont   Dim 5 Oct - 11:38

Merci ! C'est passionnant.

Tout cela est bien louche, non ? Pourquoi s'est-on ingénié à l'habiller en fille alors qu'il avait été déclaré garçon ? Il n'aurait pas été si compliqué d'obtenir des vêtements de garçon, pourtant. Histoire d'aider l'enfant à y voir clair...

Comme vous dites, sinon, les prénoms de permettent aucune conlusion. Beaucoup de garçon s'appelaient Marie, Anne... Il me semble que, dans les cas d'hermaphroditisme, le mâle l'emportait souvent, non ?

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31678
Age : 36
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Marie Antoinette et Lya de Beaumont   Dim 5 Oct - 11:39

Merci  Very Happy

Je ne connais pas le sujet donc j'ai aussi tout découvert, mais j'ai juste une question :

Citation :
Toujours dans ma logique
Il est normal qu’un enfant présentant une malformation sexuelle présente des écoulements urinaires.

Là je ne sais pas si on peut être aussi affirmatif, il faudrait faire un lien entre une malformation sexuelle et urinaire, ce qui n'est pas la même chose  Wink

Quant à l'absence de tout désir, la aussi restons prudent, Marie-Antoinette n'en avait pas vraiment non plus, et pourtant elle avait forcément des pousées d'oestrogène  Wink

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39962
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Marie Antoinette et Lya de Beaumont   Dim 5 Oct - 11:46

Ce sont surtout les poussées de testostérones, je crois, qui provoquent des montées brutales de désir. On s'attend donc à ce qu'un garçon abordant la puberté en soit submergé.

Pour les filles, on n'en parle pas trop, vu que ces manifestations sont moins spectaculaires. On a surtout envie de flirter, si je me souviens bien, et de plaire.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Marie Antoinette et Lya de Beaumont   Dim 5 Oct - 11:51

En fait, le problème est simple

Pour bien se rendre compte il faut bien savoir plusieurs choses
d'une part cette confusion de sexe : Généralement le pénis est très petit, mais pour un enfant qui vient de naitre c'est normal. Les grandes lèvres sont également petites et sont sous le pénis et caché par les bourses. C'est d'ailleurs avec le scrotum que l'on reconstitue les néo vagins.

Je n'ai qu'une photo pour illustré mes dires.

Le père voulait un garçon, et la mère une fille...ce qui est intéressant c'est le mélange des prénoms. sans doute du a la volonté de la mère. Mais il est sur que Lya a bien vécu son adolescence en fille. Fille manquée soit, mais en fille.

D'ailleurs mon allure le prouve et mes vêtements sont sans équivoque...
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39962
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Marie Antoinette et Lya de Beaumont   Dim 5 Oct - 11:55

Oui, mais pourquoi les parents ont-ils eu besoin du prétexte des vêtements ? Si l'élément féminin domine dans la constitution de l'enfant, s'il se sent plus fille, il est naturel de l'élever en fille. En fait, c'est lui qui décide, en fonction de ce qu'il sent en lui, non ?

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31678
Age : 36
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Marie Antoinette et Lya de Beaumont   Dim 5 Oct - 11:58

Citation :
Ce sont surtout les poussées de testostérones, je crois, qui provoquent des montées brutales de désir. On s'attend donc à ce qu'un garçon abordant la puberté en soit submergé.

Pour les filles, on n'en parle pas trop, vu que ces manifestations sont moins spectaculaires. On a surtout envie de flirter, si je me souviens bien, et de plaire
Oui c'est possible que les "symptomes" ne soient pas exactement les mêmes entre une fille et un garçon, mais ce sont bien les oestrogènes qui accentuent le désir chez une femme. Après il est clair que selon la personne, les dosages ne sont pas les mêmes, Marie-Antoinette en est un bon exemple  

Citation :
Mais il est sur que Lya a bien vecu son adolesence en fille. Fille manqué soit, mais en fille.

Comme "Lady Oscar" en fait  

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39962
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Marie Antoinette et Lya de Beaumont   Dim 5 Oct - 12:05

Pas seulement Marie Antoinette, Chou. Même si les dosages varient d'un individu à l'autre, on ne peut comparer les effets de la testostérone à ceux de l'oestrogène. Le désir des femmes est moins sujet à poussées incontrôlables.

Marie Antoinette n'est donc pas un cas si à part que ça. Pas mal de femmes sont en fait moins intéressées par le sexe que les hommes... mais beaucoup plus par les câlins et les bisous.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31678
Age : 36
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Marie Antoinette et Lya de Beaumont   Dim 5 Oct - 12:10

Oui je suis d'accord, Marie-Antoinette était parfaitement dans les normes de son époque comme de la nôtre Wink
La testostérone est un peu plus "violente" c'est vrai

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39962
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Marie Antoinette et Lya de Beaumont   Dim 5 Oct - 12:12

Surtout parmi les supporters de foot !

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31678
Age : 36
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Marie Antoinette et Lya de Beaumont   Dim 5 Oct - 12:14

Non dans leur cas ce sont des poussées de connerie qui les affectent

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Marie Antoinette et Lya de Beaumont   Dim 5 Oct - 12:41

Outre de notre différence hormonale entre femme et homme comment voulez vous que Lya a de la production de testostérones ?

Je ne rentrerais pas dans le sujet comparatif encore moins du foot

Même si l'appareil génital malle était au complet, ce qui n'empêche pas la présence de testicules productives. Je rappelle que ces glandes sont placées non pas dans le scrotum mais en haut dans des poches jusqu'à l'age de la puberté
La vulve, mais aussi les lèvres sont extrêmement petites chez les Herma..

Je peut vous en parler aisément et sans complexe........

Imaginez ce qu'a pu être sa vie a cette époque ? ne faisant pas partie ni de l'un ni de l'autre. Elle se sentait fille et pour elle cela ne constitua pas plus que ça.
C'est d'ailleurs un gros problème, même les psy n'y comprennent "que dalle"

Je vais alors mettre un nouveau paragraphe sur ces émois.

Pour ma part, même si le désir n'ai pas physiquement visible, cela n'empêche pas d'avoir des réactions émotionnel différentes. Pour nous les femmes bien de choses peut être a l'origine de nos émois.

Cela dit, je comprend aisément que les hommes aient plus de pulsion que les femmes.

Enfin pour répondre sur son problème urinaire, cela vient que le canal urinaire n'ai pas situé dans la même orientation.

Bien a vous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: emois   Dim 5 Oct - 12:45

C’est le début de l’année on entre dans le mois de février, Tout le monde parle et prépare la célébration du carnaval.

J’habite dans la maison du lieutenant général le conte de Dons en bray. Je fus présentée à la Comtesse de Rochefort. Une jeune et intéressante veuve. Ces mains blanche et effilée tenaient un mouchoir et depuis quelques temps jouais avec ma chevelure qui était blonde et soyeuse. Madame de Rochefort se plaisait de cet amusement innocent quand soudain de tressailli en éprouvant une sensation que je ne connaissais pas jusqu'alors au contact de cette main féminine.

Je sentis tout mon être sillonné par ce courant électrique, je sentais des étincelles sortir de ma tête et crépitaient sous les passages de ces mains dont le frôlement faisait horrifier ma peau et dresser ma chevelure. Je tenant plus de ce fait et j’éprouvais une vraie jouissance je me leva d’une vitesse que la Comtesse en retira la main. La Comtesse également se leva et nous rougîmes ensemble.

Madame la Comtesse était une grande et belle femme aux yeux immenses noir et fendu en amendes. Elle me disait : « Mon petit D’Eon », j’étais selon mon apparence jeune puérile et délicate.
Elle me disait qu’elle m’aimait bien. Elle compris que ce jour la, je n’étais plus une enfant
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31678
Age : 36
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Marie Antoinette et Lya de Beaumont   Dim 5 Oct - 13:23

D'où tenez vous ces informations ultra précises ?  Very Happy

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Marie Antoinette et Lya de Beaumont   

Revenir en haut Aller en bas
 
Marie Antoinette et Lya de Beaumont
Revenir en haut 
Page 1 sur 9Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» MARIE ANTOINETTE
» Marie-Antoinette à ArtParis
» Exposition Marie Antoinette en 2008 au Grand Palais
» La Reine Marie -Antoinette.
» Marie-Antoinette emprisonnée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Marie-Antoinette au fil du temps :: La Reine de France : 1774-1792-
Sauter vers: