Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Georgiana, Duchesse de Devonshire, amie de Marie-Antoinette

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Georgiana, Duchesse de Devonshire, amie de Marie-Antoinette   Ven 3 Oct - 12:24

Tout à fait d'accord avec vous    flower  flower  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Georgiana, Duchesse de Devonshire, amie de Marie-Antoinette   Ven 3 Oct - 13:00

Merci de tout cœur!
Vos sentiments sont précieux et ils me/nous touchent !!!

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Georgiana, Duchesse de Devonshire, amie de Marie-Antoinette   Ven 3 Oct - 13:17

Bien sûr, bien sûr, que nous associons ce petit Chou à la crème et Votre Mystérieuse Majesté !!!!!!
Bisous bisous
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31671
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Georgiana, Duchesse de Devonshire, amie de Marie-Antoinette   Ven 3 Oct - 17:12

Nous pouvons tous nous remercier mutuellement je pense

Bon moi je vais être moins pro que Pim et bien plus basique : qu'est-ce qu'elle était belle cette dame
Je la découvre je crois!

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Georgiana, Duchesse de Devonshire, amie de Marie-Antoinette   Ven 3 Oct - 17:35

Oui, très très belle ! A la suite de quoi, et quand, a t-elle perdu un œil?
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39459
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Georgiana, Duchesse de Devonshire, amie de Marie-Antoinette   Ven 3 Oct - 18:11

Je l'ignore, chère amie. Les moteurs de recherche ne donnent pas grand chose. Voici la première info que j'aie trouvée :

Durant son voyage en Grande-Bretagne, Juliette Récamier, reçut la visite de la duchesse de Devonshire qu'elle a trouvée, malgré sa quasi cinquantaine, encore à la mode et belle. Georgiana avait un oeil crevé qu'elle dissimulait sous une mèche de cheveux.
http://www.aei.ca/~anbou/devon.html

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Georgiana, Duchesse de Devonshire, amie de Marie-Antoinette   Ven 3 Oct - 18:23

N'était-ce pas la princesse d'Eboli qui portait un cache oeil en cuir ??? (pas à l'époque de Goeorgiana) Il y avait aussi cette dame de la Cour (j'ai oublié son nom ) qui a déniaisé Louis XIV , avec un seul oeil. Enfin, cela se fait de toute façon plutôt les yeux fermés, vous me direz !
Ce qui semble patent, c'est que quelques grandes séductrice devant l'Eternel ... étaient borgnes ! curieux ...
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39459
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Georgiana, Duchesse de Devonshire, amie de Marie-Antoinette   Ven 3 Oct - 18:26

Bizarre que le net ne donne presque rien sur cet oeil crevé... Les portraits de Georgiana la représentent les deux yeux ouverts. Peut-être cet accident lui est-il arrivé sur le tard ?

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Georgiana, Duchesse de Devonshire, amie de Marie-Antoinette   Ven 3 Oct - 18:27

Oh, je l'espère !!!!! Comme la jambe de bois de Sarah Bernhardt.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Georgiana, Duchesse de Devonshire, amie de Marie-Antoinette   Ven 3 Oct - 19:19

La Dame qui déniaisa Louis XIV se nommait Catherine Bélierdevenue par mariage Mme de Beauvais dit aussi Cato la Borgnesse. Elle était d'une laideur épouvantable, mais meilleure amie d'Anne d'Autriche. Elle eut tout le long de sa vie le droit d'entrer dans la chambre du Roi le matin avant tout le monde. mais là c'est un autre sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Georgiana, Duchesse de Devonshire, amie de Marie-Antoinette   Ven 3 Oct - 19:38

pimprenelle a écrit:
Bizarre que le net ne donne presque rien sur cet oeil crevé... Les portraits de Georgiana la représentent les deux yeux ouverts. Peut-être cet accident lui est-il arrivé sur le tard ?

La femme de Londres la plus à la mode à cette époque était la duchesse de Devonshire. J'avais souvent entendu parler de sa beauté et de son caractère influent en politique, et lorsque j'allai lui faire visite, elle me reçut de la manière la plus aimable. Elle pouvait alors avoir quarante-cinq ans. Ses traits étaient fort réguliers; mais je ne fus pas frappée de sa beauté. Elle avait le teint trop animé, et son malheur voulait qu'elle eût un oeil dont elle ne voyait plus. Comme à cette époque on portait les cheveux sur le front, elle cachait cet oeil sous une masse de boucles, ce qui ne parvenait point à dissimuler une défectuosité aussi grave. La duchesse de Devonshire était assez grande, d'un embonpoint qui, à l'âge qu'elle avait, réussit fort bien, et ses manières faciles étaient extrêmement gracieuses.

Je suis retournée chez elle à un grand rout pour un concert public. Il faut savoir que les grandes dames anglaises prêtent parfois leurs salons pour des réunions de ce genre, se réservant une ou deux pièces, afin de pouvoir inviter les personnes de leur connaissance. Je fus de ce nombre, et dans un moment où je me trouvais assise à côté de la duchesse, elle me fit remarquer un homme placé fort loin de nous, mais en face, et me dit: «N'est-ce pas, qu'il a l'air remarquablement spirituel et distingué?» Il est vrai que des traits prononcés et un grand front dégarni de cheveux lui donnaient beaucoup de physionomie. C'était sir Francis Burdett dont elle protégeait l'élection et qui fut en effet nommé député. Je n'ai pas oublié la frayeur que me causa son triomphe, lorsque, me trouvant dans la rue, je vis passer en fiacre une grande quantité d'hommes du peuple, les uns dans la voiture, les autres sur l'impériale, et tous criant à tue-tête: Sir Francis Burdett! sir Francis Burdett! La plupart de ces gens étaient ivres-morts; ils jetaient des pierres dans les vitres. Une jeune femme, qui était grosse, en fut tellement effrayée qu'elle accoucha de peur, et l'on m'a même dit qu'elle en était morte. Quant à moi, ignorant le motif d'un pareil vacarme, j'étais saisie de terreur, croyant qu'une révolution commençait en Angleterre. Je rentrai vite chez moi toute tremblante, et je fus très heureuse que le prince Bariatinski, qui habitait Londres depuis long-temps, se doutant de ma frayeur, vînt pour me rassurer. Il me dit que les choses se passaient ainsi quand il s'agissait d'une élection importante, et que ce train serait fini le lendemain. Le lendemain en effet le calme était rétabli.

La duchesse de Devonshire avait de même appuyé de tout son crédit l'élection de Fox au parlement, et elle avait réussi à le faire nommer député dans un temps où cela paraissait très difficile. Ne me mêlant jamais de politique, je ne concevais pas trop comment cette grande dame, qui me semblait être à la tête du parti populaire, était de la société du prince de Galles. Le fait est qu'ils étaient fort liés, au point qu'elle se permettait de lui faire des leçons. Me trouvant un soir avec tous les deux, dans un rout, je reprochai au prince de Galles de m'avoir fait attendre inutilement pour une séance; la duchesse parut très contente de ma franchise, disant: «Vous avez raison, les princes ne doivent jamais manquer à leur parole.»

J'appris en France, en 1808, la mort de la duchesse de Devonshire, qui a laissé trois enfans: un fils, le duc de Devonshire actuel; et deux filles, dont l'une a épousé lord Granville qui est maintenant ambassadeur d'Angleterre en France, et l'autre, lord Morpot.


EVLB. Souvenirs.

Avec ce lien , tu trouveras évoqué le problème qu'elle avait avec son oeil. Wink
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39459
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Georgiana, Duchesse de Devonshire, amie de Marie-Antoinette   Ven 3 Oct - 20:11

Merci tout plein ! Enfin nous savons ce qui est arrivé à cette pauvre duchesse, bien altérée à quarante ans seulement...

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Georgiana, Duchesse de Devonshire, amie de Marie-Antoinette   Ven 3 Oct - 20:16

Les mots de Pim expriment parfaitement ma pensée Wink
MERCI à toi !!!!!!!

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Georgiana, Duchesse de Devonshire, amie de Marie-Antoinette   Ven 3 Oct - 20:17

Merci pour cet intéressant lien sur ce personnage extraordinaire. j'espère que le film sera aussi une petite merveille d'élégance et d'intelligence.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Georgiana, Duchesse de Devonshire, amie de Marie-Antoinette   Ven 3 Oct - 20:20

Roooooooohhhhh ! Embarassed Cool
Je n'ai fait que copier / coller mes ami(e)s...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Georgiana, Duchesse de Devonshire, amie de Marie-Antoinette   Ven 3 Oct - 20:38

Ne soyez pas si modeste, il faut aller chercher l'info...et c'est déjà beaucoup ! Merci beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Georgiana, Duchesse de Devonshire, amie de Marie-Antoinette   Ven 3 Oct - 20:40

Mais quid de l'oeil ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Georgiana, Duchesse de Devonshire, amie de Marie-Antoinette   Ven 3 Oct - 22:24

J'avais lu les mémoires de EVLB mais je ne me souvenais plus, je n'avais que de vagues souvenirs de la belle société qu'elle fréquentait à Londres. Elle a fini pourtant par se lasser de cette ville, qui n'avait peut-être pas l'aura de Paris (bien que Paris fut pour elle encore bien trop dangereux à l'époque où elle écrit je crois)
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39459
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Georgiana, Duchesse de Devonshire, amie de Marie-Antoinette   Dim 5 Oct - 16:07

J'avance bien dans la bio de la duchesse de Devonshire, dont la langue est fluide et littéraire, donc, facile à comprendre pour des francophones.

L'auteur met en exergue des points communs entre Georgiana et Marie Antoinette, à commencer par le lien très fort que les deux femmes ont avec leurs mères. Comme Antoinette, Georgiana fait tout pour satisfaire sa mère, qui l'aime d'une affection étouffante et n'hésite pas à la critiquer.

Autre point commun, Georgiana pénètre par son mariage dans un milieu qu'elle ne connaît pas, celui du "ton" de la haute société londonienne, où la mode et le snobisme règnent en maîtres exigeants. Elle laissera sa santé en sorties et extravagances obligées.

Sa belle famille commande aussi qu'elle tienne son rang et la force à un rôle perpétuel, exercice épuisant qui va jusqu'à une certaine dénaturation, puisque Georgiana accepte que son prénom soit dorénavant prononcé "Georgaïna", comme Antoine était devenue par son passage en France Marie Antoinette.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39459
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Georgiana, Duchesse de Devonshire, amie de Marie-Antoinette   Dim 5 Oct - 16:11

A l'exemple de ce qu'elle avait vu dans le ménage de ses propres parents, Georgiana espérait devenir pour son mari une femme dans toute l'acception du terme et une compagne. Elle ne tardera pas à déchanter, et à comprendre qu'elle n'est pas supposée contribuer au bonheur de son époux, mais bien produire des héritiers.

Pour ce qui est de l'attraît sensuel, le duc à ses maîtresses, auxquelles le mariage ne l'a pas fait renoncer. Et comme compagnons, il a ses amis. Malheureusement aussi, le couple reste de longues années stérile, et Georgiana fai même des fausses couches à répétition.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39459
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Georgiana, Duchesse de Devonshire, amie de Marie-Antoinette   Dim 5 Oct - 16:21

Les Devonshire ont immédiatement fait partie du tout Londres, où il était d'ailleurs d'extrêmement mauvais ton d'être vus trop souvent ensemble, pour un mari et sa femme. Le duc a gardé sa maîtresse, Charlotte Spencer (hasard, il n'y a aucun lien de parenté entre elle et Georgiana), dont il aura bientôt une fille, la petite Charlotte.

Georgiana avait une don naturel pour faire impression. Sans être réellement belle, elle avait un charme absolu. Elle pouvait entretenir plusieurs conversations à la fois et laissait toujours ses interlocuteurs sur le sentiment qu'ils venaient de passer un moment extraordinaire.

Georgiana devient donc très vite la coqueluche de tout ce qui compte à Londres, et les journaux se ruent sur ses moindres faits et gestes. On attend de la haute société qu'elle se répande en excès divers. Georgiana boit et joue plus que de raison. Mais tout Londres joue. Horace Walpole a vu des hommes perdre des propriétés en une seule soirée animée.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39459
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Georgiana, Duchesse de Devonshire, amie de Marie-Antoinette   Dim 5 Oct - 16:32

La scandaleuse et charmeuse Georgiana élipse très vite son mari, jugé monosyllabique, pas drôle et incapable de dompter sa femme. Les articles ne parlent plus que d'elle, de ses exagérations vestimentaires et capillaires. Le public, friand, en redemande et la duchesse est flattée de cette popularité. Quand on la caricature, elle rit...

Ses excès attaquent sa santé. Ses nerfs devenus fragiles et une fausse couche l'amènent à aller prendre les eaux à Spa. Au retour, les Devonshire vont faire leur cour au nouveau roi de France, Louis XVI. Georgiana connaît Marie Antoinette, qu'elle a déjà rencontrée plusieurs fois.

Hélas, l'auteur de rend pas compte de ces précédentes rencontres... Sad Mais c'est au cours de cette visite-ci que va se développer une amitié qui durera jusqu'à la mort de la reine. Georgiana tombe littéralement sous le charme de l'amie de Marie Antoinette, la comtesse de Polignac, qui devient pour elle "little Po".

Les trois femmes passent tout leur temps ensemble, s'échangent faveurs qu'elles portent sur le coeur, mèches de cheveux et démonstrations d'affection passionnées, à la manière de la Nouvelle Héloïse de Rousseau.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31671
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Georgiana, Duchesse de Devonshire, amie de Marie-Antoinette   Dim 5 Oct - 17:18

Merci Pimounette cheers

Dis donc je ne savais pas qu'il pouvait y avoir autant de points communs entre elle et Marie-Antoinette

Si je résume déjà avec ce que tu as écrits ça nous fait :

- les liens avec leur mère,
- une position au centre de toutes les attentions,
- leur charme et leur beauté,
- les jeux d'argent,
- la mode vestimentaire et capillaire,
- des fausses couches,
- des nerfs fragiles,
- les réactions d'amusement face aux caricatures.

Elles étaient jumelles ou quoi?
Non elles ne l'étaient pas cela dit, car Georgiana buvait apparemment

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39459
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Georgiana, Duchesse de Devonshire, amie de Marie-Antoinette   Dim 5 Oct - 17:20

Il y en a encore même plus que ça, Chou. Elles ne sont pas heureuses en ménage, leurs maris se montrent indifférents. Leur union va rester stérile pendant des années. Elles vont adopter.

Elles noueront des amitiés féminines passionnelles.

Mais je n'en suis pas encore là ! Very Happy

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31671
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Georgiana, Duchesse de Devonshire, amie de Marie-Antoinette   Dim 5 Oct - 17:23

En tout cas toutes ces similitudes sont amusantes Very Happy

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Georgiana, Duchesse de Devonshire, amie de Marie-Antoinette   

Revenir en haut Aller en bas
 
Georgiana, Duchesse de Devonshire, amie de Marie-Antoinette
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Lettre de Marie-Antoinette à la duchesse de Gramont
» Les lettres de Marie-Antoinette à Madame de Polignac
» Maison et dames du Palais de la reine Marie-Antoinette
» Bijoux de Marie-Antoinette présentés à l’Exposition de Versailles (1955)
» MARIE ANTOINETTE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Marie-Antoinette et ses contemporains :: Ses relations amicales-
Sauter vers: