Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 21 août 1792 : Première exécution à la guillotine d'un royaliste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
yann sinclair

avatar

Nombre de messages : 4092
Age : 59
Localisation : Carcassonne
Date d'inscription : 10/01/2016

MessageSujet: 21 août 1792 : Première exécution à la guillotine d'un royaliste   Jeu 27 Juil - 11:02

Première exécution d'un condamné politique
Place du Carrousel (en face du Louvre)


Louis-David Collonot d'Angremont, l'un des condamnés à mort de la journée du 10 août 1792

(Insurrection du peuple de Paris et chute de la monarchie)
Le 21 août, elle est déménagée face au palais des Tuileries, sur la place du Carrousel, où elle tranche le cou de Collenot d'Angremont, premier d’une trop longue liste de condamnés politiques.

Deux jours après, c’est le tour d’Arnaud de Laporte, l'un des chefs de la contre-révolution.


Louis-David Collenot d’Angremont, dit aussi Dangremont, né en 1748, littérateur et chef du Bureau militaire des Brigades des gardes nationaux de Paris.

Il fut un royaliste célèbre pour avoir été le premier guillotiné pour ses idées politiques, le 21 août 1792 1.

On connaît peu de sa vie: il serait originaire de Dijon et petit-fils d’un geôlier, voire d’un bourreau provincial.

Mais pour certains, il serait issu de la petite noblesse et chevalier de Saint-Louis.

Parfois donné pour un parent de Calonne, il est d'abord maître de langues et précepteur auprès de la jeune Marie-Antoinette.

On le suit à travers divers documents et registres : secrétaire du roi de Pologne, franc-maçon initié en 1772, avocat au Parlement, président du Musée national et étranger (rue Mazarine); enfin « agent d’émigration »

À partir de juillet 1789, il apparaît sous son dernier rôle qui allait décider de son destin le 10 août 1792 : chef du Bureau militaire des Gardes nationaux, à l’Hôtel de ville de Paris 2.

Il fut accusé d'avoir dirigé pour le compte de la Cour une conspiration afin de prévenir l'insurrection du 10 août, soudoyant des agents et les infiltrant dans les discussions pour neutraliser le projet des patriotes et repérer les leaders afin de les faire arrêter 3

Il fut le premier guillotiné pour ses idées politiques, le 21 août 1792 1.

Publications

On lui attribue quelques écrits, non-publiés:

   une Grammaire française (soumise à l’Assemblée)
   une Grammaire anglaise
   une Méthode pour apprendre l’anglais
   un Discours sur l’éducation
   un drame: Ariane à Naxos
   une correspondance
   des Essais poétiques.


   ↑ a et b Bernard Lerat, Le Terrorisme révolutionnaire : 1789-1799, Éditions France-Empire, 1991, 276 pages, p. 95.
   ↑ Bibliothèque d'histoire révolutionnaire, Société des études robespierristes, 1969, sér. 3, n° 10, p. 88.
   ↑ Haim Burstin, Une révolution à l'œuvre: le faubourg Saint-Marcel (1789-1794), Champ Vallon, 2005, 923 pages, pp. 417-418 (ISBN 2876733706).

   H. A. Wallon : Histoire du Tribunal révolutionnaire et le journal de ses actes, 1880
   Charles Monselet: Histoire anecdotique du Tribunal révolutionnaire, 1853



Du 21 août 1792 au 11 mai 1793


Place du Carrousel (en face du Louvre)


35 personnes guillotinées dont les voleurs des bijoux de la Couronne royale de France (13 octobre 1792)


La première exécution au moyen de la guillotine se déroule le 25 avril 1792 sur la place de Grève (actuelle place de l'Hôtel-de-Ville), le condamné s'appelle Nicolas Jacques Pelletier.



Tous les condamnés à mort sont désormais exécutés en ce lieu, jusqu’à ce que l’échafaud soit finalement transporté, le 21 août, sur la place du Carrousel, face au palais des Tuileries, pour l’exécution du premier condamné politique, Collenot d’Angremont.



Louis-David Collenot d’Angremont, dit aussi Dangremont

né en 1748


littérateur et chef du Bureau militaire des Brigades des gardes nationaux de Paris.


Il fut un royaliste célèbre pour avoir été le premier guillotiné pour ses idées politiques, le 21 août 1792[1]


On connaît peu de sa vie : il serait originaire de Dijon et petit-fils d’un geôlier, voire d’un bourreau provincial.


Mais pour certains, il serait issu de la petite noblesse et chevalier de Saint-Louis.


Parfois donné pour un parent de Calonne, il est d'abord maître de langues et précepteur auprès de la jeune Marie-Antoinette.


On le suit à travers divers documents et registres : secrétaire du roi de Pologne, franc-maçon introduit en 1772, avocat au Parlement, président du Musée national et étranger (rue Mazarine); enfin « agent d’émigration »


À partir de juillet 1789, il apparaît sous son dernier rôle qui allait décider de son destin le 10 Août 1792 : chef du Bureau militaire des Gardes nationaux, à l’Hôtel de ville de Paris[2].

Il fut accusé d'avoir dirigé pour le compte de la Cour une conspiration afin de prévenir l'insurrection du 10 août, soudoyant des agents et les infiltrant dans les discussions pour neutraliser le projet des patriotes et repérer les leaders afin de les faire arrêter[3]


Il fut le premier guillotiné pour ses idées politiques, le 21 août 1792[4].



Première exécution à la guillotine d'un royaliste, place du Carrousel.



est une place de Paris située face au Louvre.


Elle tient son nom d'un type de spectacle d'équitation militaire.


L'Arc de Triomphe du Carrousel domine aujourd'hui cette esplanade qui, du fait de la disparition des Tuileries en 1883, s'est ouverte sur un Paris toujours plus lointain. L'Arc de Triomphe du Carrousel fut édifié entre 1806 et 1808 pour servir d'entrée d'honneur au château des Tuileries. (M) Ce site est desservi par la station de métro Palais Royal - Musée du Louvre.



Le surlendemain c’est le tour d’Arnaud de Laporte, intendant de la liste civile et l’un des chefs de la contre-révolution

Le même jour ...

naissance -> René Bastard
décès -> Marie Breurat
naissance -> François de Paule Rouchon
naissance -> Mary Francillon
naissance -> Frédérique Elisabeth Japy
naissance -> Françoise Petitpain
décès -> Raoul Petit, vicomte de Chemellier
naissance -> Marie Thérèse Josèphe Adolphy
naissance -> Jean Boussion
naissance -> Philippe Aubrun
décès -> Charles Achille Maubaillarcq
naissance -> Antoine van Marcke de Lummen
naissance -> William Emery
naissance -> Victoire Adélaïde Foucher
naissance -> Constance de Lannoy-Clervaux
naissance -> Karoline Wilhelmine Adelheid von Holtzendorff
décès -> Paul Celariès
décès -> Catherine de Jalanihat
naissance -> Louisa Georgina Spencer
naissance -> Marie Anne Thérèse Falot
naissance -> Pierre-Benoni Maltais
naissance -> Louis Dominique Roumengous
naissance -> Jeanne Marie Louise Leterrier

_________________
👑 👑 👑
king
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://louis-xvi.over-blog.net/
 
21 août 1792 : Première exécution à la guillotine d'un royaliste
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La première guerre totale ...
» Inscription pour les classe de Première S
» Entrée en première à LLG - choix du lycée
» Fournitures pour la première année en poste fixe!!!
» La première place

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Au fil des jours :: Août-
Sauter vers: