Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'affaire du collier, un complot ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 22 ... 43  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'affaire du collier, un complot ?   Sam 11 Oct - 19:26

Nous allons tout savoir, maintenant que Joseph B. est des nôtres dans le Boudoir, car enfin, cher Joseph, vous étiez bien de mêche avec la vraie-fausse comtesse de la Motte? n'est-il pas vrai ? Je dis vrai-fausse car son mari n'était pas comte. C'était un titre de courtoisie qu'il se donnait lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'affaire du collier, un complot ?   Sam 11 Oct - 21:30

Citation :
Nous allons tout savoir, maintenant que Joseph B. est des nôtres dans le Boudoir, car enfin, cher Joseph, vous étiez bien de mêche avec la vraie-fausse comtesse de la Motte? n'est-il pas vrai ?   Je dis vrai-fausse car son mari n'était pas comte.  C'était un titre de courtoisie qu'il se donnait lui-même.

Chacun a ,selon ses lectures, sa culture personnelle, et aussi sa philosophie,  ses idées sur l'Histoire et en l'occurrence dans le cas présent sur l'affaire du collier, et le rôle de Cagliostro.

Mes nombreuses méditations ajoutées à l'étude de documents historiques rejoignent le jugement du parlement sur cette affaire.

A savoir que la comtesse de la Motte, accompagnée de son mari et de son amant, Rétaux de villette ( qu'elle surnomma le taureau, pour des raisons privées  Twisted Evil ), furent les seules commanditaires et bénéficiaires de cette affaire.

Cagliostro était totalement innocent, comme l'ont démontré les historiens et autres passionnés.
Rohan le dindon de la farce, Marie Antoinette la Victime innocente.

Mais de cela nous en reparlerons si vous le souhaitez vous entraînant dans certaines chapelles...

Quant au titre de Comtesse et comte de la Motte, cela relève de leur premier séjour à Lunéville et cette région ou vivait réellement un couple du même nom mais avec le TITRE. Le couple fameux l'a assimilé de manière furtive. Cela fut un de leur "coup de génie".


Quant à Chou d'amour ( je suis impressionné par le nombre de vos messages), je vais me replonger dans le second mémoire et vous le résumer.

Bien à vous, et à votre service

farao
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31659
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: L'affaire du collier, un complot ?   Sam 11 Oct - 21:47

Citation :
Quant à Chou d'amour ( je suis impressionné par le nombre de vos messages), je vais me replonger dans le second mémoire et vous le résumer.
Ah merci d'avance! Je suis curieux de savoir ce qu'il contient, ainsi que son style Wink
Rassurez-vous, d'autres membres du Boudoir sont tout aussi bavards que moi

Je suis d'accord avec votre avis sur l'affaire du collier, pour moi aussi la version officielle est la bonne, même s'il reste encore des zones d'ombres à éclaircir, surtout la manière dont la Comtesse de la Motte s'est évadée de la Salpêtrière...elle s'est bien gardée de l'expliquer dans ses mémoires dommage :s:

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39355
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: L'affaire du collier, un complot ?   Dim 12 Oct - 9:19

Oui, puisque nous avons la chance d'avoir parmi nous un spécialiste du sujet, ce serait bien de voir si nous pouvons enfin répondre à quelques questions toujours dans l'ombre. Au hasard et dans le désordre :

- Pourquoi Madame de Lamballe a-t-elle rendu visite à la femme Lamotte ?
- Comment cette dernière a-t-elle réussi à s'évader ?
- Comment Rohan, prince, homme de cour, a-t-il pu méconnaître à ce point les usages de cour ?
- Comment se fait-il que cet homme, que Lever qualifie d'esprit, ait pu si facilement se faire rouler dans la farine ?
- Pourquoi la Lamotte ne s'est-elle pas enfuie quand elle a senti le vent tourner ?
- Qui a écrit ces fameux mémoires ?
- Calonne a-t-il, comme on le prétend, participé à leur rédaction ?
- Qu'est venu faire Cagliostro dans cette galère ?

Et tant d'autres, tant d'autres, qui ne me viennent point à l'esprit à cette heure matinale...

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31659
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: L'affaire du collier, un complot ?   Dim 12 Oct - 10:56

Ces questions là font tout le mystère de cette affaire, et je pense que seule la Comtesse de la Motte aurait pu répondre, mais il est bien trop tard maintenant

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39355
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: L'affaire du collier, un complot ?   Dim 12 Oct - 10:58

Sans doute d'autres auraient-ils pu y répondre également. Rohan, Calonne, Cagliostro, Lamballe, les sœurs de la Salpêtrière... and many more !

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31659
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: L'affaire du collier, un complot ?   Dim 12 Oct - 11:02

Je ne pense pas que Rohan aurait pu savoir comment la Motte s'est évadée et pourquoi elle a reçu la visite de Lamballe, de même pour Calonne et Cagliostro.
Par contre, il est incontestable que La Motte est mouillée dans tous les coups

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39355
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: L'affaire du collier, un complot ?   Dim 12 Oct - 11:22

Mais elle n'a peut-être pas les réponses à toutes les questions. En revanche, chacun des personnages de cette pitoyable mise-en-scène possède un petit bout de la vérité qui nous manque. Si nous pouvions les mettre bout à bout...

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31659
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: L'affaire du collier, un complot ?   Dim 12 Oct - 11:29

Je suis sûr qu'elle les a eues les réponses , et au moins sur son évasion douteuse. Elle était au centre de tout : Rohan, Cagliostro, d'Oliva, Bassenge et Boehmer, Villette etc...

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39355
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: L'affaire du collier, un complot ?   Dim 12 Oct - 11:31

Un pion central, sans doute, oui.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31659
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: L'affaire du collier, un complot ?   Dim 12 Oct - 11:37

ça...ça reste à voir

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'affaire du collier, un complot ?   Dim 12 Oct - 12:18

Toutes ces questions restent mystérieuses. Je ne suis pas certains que Mme de la Motte ait su véritablement qui était derrière son évasion.

Il fallait assurément de puissants personnages .

Mme de la Motte fut longtemps terrorisé à l'idée de s'évader parce qu'elle ne savait pas qui chapeautait et complotait. D'ailleurs elle fit avorter la première tentative en restant au fond de son lit.
Elle avait terriblement peur pour sa vie et pensait que son évasion n'était que le prétexte pour s'assurer d'un silence définitif.

Certains pensent, et j'en suis, que derrière cette sortie "anticipée" se cachait la famille d'Orléans.

Mais la question que l'on est en droit de se poser: Pourquoi et quel bénéfice cette famille pouvait en tirer.

Certes le camouflet était grand pour la famille royal puisque celle par qui le scandale était arrivé était à nouveau libre de parler et d'énoncer ses contre vérités.

Elle rejoignit l'Angleterre et pour répondre à une question fréquenta durant un moment Calonne, dont elle devint la maitresse durant peu de temps.

Il faut dire aussi, que son séjour en prison, à la salpêtrière, ainsi que le procès avait affecté sa santé mentale. Elle était devenue d'une paranoïa excessive.



farao
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39355
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: L'affaire du collier, un complot ?   Dim 12 Oct - 13:03

La main d'Orléans ? Comme cette nuit d'octobre où beaucoup l'ont reconnu dans cette silhouette qui guidait la foule vers la chambre de la reine...

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'affaire du collier, un complot ?   Dim 12 Oct - 14:07

La famille d'Orléans fut proche de la Comtesse durant son incarcération, ne serait ce que par la proximité de celle qui se mit au service de la Comtesse, en lui laissant sa chambrée à son arrivée. Et aussi parce que Philippe d'Orléans organisera trés rapidement une collecte publique afin d'aider la Comtesse de la Motte dans ses frais.

Il est aussi remarquable de constater qu’Angélique Génicaud, qui se mit en valeur dès l’arrivée de la comtesse est précisément une protégée de la famille d’Orléans. Sur le registre d’écrou , elle était inscrite :
« Du 16 août 1772, Marie Angélique Génicaude, 19 ans, de Romanrantin en Orléanais, diocèse d’Orléans, fille. Flétrie d’une fleur de lis sur chaque épaule. A perpétuité. »

Née de parents pauvres, elle devint « grosse », quitta sa mère et vint à Orléans. Elle y accoucha dans un jardinet, seule, sans le secours de qui que ce soit. Dénoncée par les témoins de la scène, elle fut arrêtée et, comme elle n’avait pas déclaré son état, fut soupçonnée d’avoir voulu se débarrasser de l’enfant, commettant un infanticide. Sa fillette lui fut retirée et confiée à sa grand-mère mais sous la tutelle de feu « le duc d’Orléans ».

La présence des Orléans, est importante et conforte nos propos.


Une nuit de novembre 1786, un garde passa son fusil par le carreau cassé d’une fenêtre et réveilla Angélique Génicaude, devenue la domestique de la dame de Valois. Il lui dit que de puissants amis étaient prêts à aider la comtesse. Les contacts se multiplièrent mais Jeanne de la Motte Valois restait méfiante.

N’était-ce pas un piège ?

Dans ses mémoires, toujours sujettes à caution, elle nous détailla une lettre qu’elle avait reçue de protecteurs inconnus :

« Vous êtes exhortée à ne pas perdre courage et à prendre des forces suffisantes pour entreprendre une longue route ; on s’occupe des moyens de changer votre sort. Faites-savoir ce qui vous est nécessaire et indiquez le jour auquel vous voulez partir : vous trouverez une chaise de poste qui vous attendra au coin du jardin…. »

Elle pensa : « On me trompe, peut-être. Où me conduira cette chaise de poste ? Hélas ! peut-être des assassins soudoyés…. On veut ma mort. ». Tout ceci était assez vraisemblable, si l’on tenait compte des idées de persécutions qui hantaient la malheureuse, si l’on observait aussi qu’elle ignorait et méconnaîtra toujours ceux qui travaillaient à sa liberté, ainsi que le véritable but qu’ils poursuivaient.

Elle reçut un dernier billet ainsi conçu :

« On a réfléchi ; tâchez de vous procurer un modèle de la clé de la porte par où vous désireriez sortir. Faites pour le mieux ; mais surtout, de la tranquillité ! ».

Ici, l’aventure prend une allure quasi miraculeuse. Pour sortir discrètement, elle devait, à partir de sa cellule, franchir trois portes closes. Par de multiples esquisses du pêne de la première porte, la comtesse de la Motte, après plusieurs essais infructueux réussit à faire parvenir à ses débiteurs un croquis de la serrure.

Le 15 février 1787, le garde inconnu remit à Angélique la clé salvatrice. L’essai concluant fut tenté lorsque tout le monde était à la messe.

Elle possédait désormais la clé des champs et de la liberté. Mais le moment ne semblait pas convenir. Elle restait sur ses gardes et demanda une preuve supplémentaire de la bonne foi de ses mécènes ainsi qu’une démonstration de leur grandeur. Angélique Génicaude en sera la bénéficiaire. Sa grâce fut obtenue et elle fut libérée rapidement, le premier mai 1787. Madame de la Motte comprit alors que ceux qui travaillaient pour elle avaient de solides relations, remontant jusqu’aux plus hautes sphères de l’état. Cela ne la tranquillisa nullement, bien au contraire. Elle en tomba malade, ne sachant plus quoi penser, ni à qui se vouer. Puis enfin, elle se décida et la date fut arrêtée : le 5 juin dans la matinée.

A onze heures du matin, La comtesse de la Motte Valois, vêtue en gentilhomme, ayant revêtu un habit d’homme, suivie de Marianne, sa nouvelle servante, franchit avec succès les portes menant à la délivrance. Après quelques menues péripéties, elles parvinrent sur les berges de la Seine, prirent une barque jusqu’à Charenton..


Là un fiacre les mena en province. A Provins, elles se déguisèrent en paysannes et rejoignirent Bar sur Aube. Des anciens amis leur remirent le nécessaire à leur fuite. De là, passant par la lorraine, notre comtesse rejoignit le Luxembourg, où elle séjourna quelques peu. Puis elle gagna rapidement l’Angleterre et serra dans ses bras son mari qui l’attendait à Londres, le 4 août 1787.

farao
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31659
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: L'affaire du collier, un complot ?   Dim 12 Oct - 15:19

D'où ces informations proviennent-elles?
Je demande ça car c'est la première fois que j'en lis autant sur cette histoire d'évasion, là où les historiens ne s'attardent vraiment pas :s:

C'est étonnant que la Comtesse de la Motte n'aborde pas tout ça dans ses mémoires, car si quelqu'un de haut placé l'a fait sortir, elle ne se serait pas génée de se placer en victime emprisonnée à tort et qui retrouve sa liberté grâce à quelqu'un de haut placé. Elle aurait tenu là un superbe argument qui n'aurait pas fait tâche parmi les autres délires qu'elle écrit :s:

Que les Orléans soient plsu ou moins mêlés à cette affaire ne me choque pas, ils étaient sur tous les fronts dès qu'il s'agissait d'enfoncer plus encore le pouvoir royal, et cette affaire a fait du bon boulot à ce niveau là

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'affaire du collier, un complot ?   Dim 12 Oct - 15:44

Bonjour Chou d'amour,

Les informations ne sont pas issus de mon pauvre cerveau mais tiré de deux ouvrages:

- L'évasion de madame de la motte par Legier desgranges, librairie académique perrin publié en 1949

Et surtout d'un ouvrage majeur mais peu connu sur cette affaire:



LA MOTTE, comtesse de.

Vie de Jeanne de St. Remy de Valois; ci-devant Comtesse de la Motte; Contenant un Récit détaillé & exact des événements extraordinaires auxquels cette Dame infortunée a eu part depuis sa naissance, & qui ont contribué à l'élever à la dignité de Confidente & Favorite de la Reine de France; avec plusieurs particularités ultérieures, propres à éclaircir les transactions mystérieuses relatives au Collier de Diamans, à son Emprisonnement, & à son Evasion presque miraculeuse, &c. &c.; et sa Requête à l'Assemblée Nationale, à l'effet d'obtenir une Révision de son Procès.
Paris: Garnéry, L'an Premier de la République française. Réimprimé sur l'Exemplaire trouvé dans les papiers du sieur Laporte, Intendant de la Liste Civile, 2 volumes in-8; T.I: 468p. T.II: [iv], 427p.

Je ne possède hélas que le second tome de cette somme nous décrivant la destinée de la comtesse post procès.

Je vous fais un scan de la page de garde dès que possible.

farao
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31659
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: L'affaire du collier, un complot ?   Dim 12 Oct - 16:22

Ah oui merci beaucoup Very Happy

Je découvre ces références, et pourtant elles semblent excellentes pour en savoir plus sur un de plus grands mystères de cette affaire. Y aurait-il des doutes quant à leur authenticité? Je dis ça car les historiens, dont Lever qui a planché sur le sujet avec son livre "L'affaire du collier", n'en parlent pas :s:

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39355
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: L'affaire du collier, un complot ?   Dim 12 Oct - 18:39

Merci, JosephB ! Il est passionnant de vous lire... et toujours aussi frustrant,en même temps, car cette évasion semble en effet tenir du miracle. J'avais déjà lu cette histoire de clef dessinée. N'est-ce, au sens littéral, incroyable ? Shocked Ne peut-on supposer complicités au sein de ses surveillantes ?

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'affaire du collier, un complot ?   Dim 12 Oct - 18:58

Oui Miss Pimprenelle, cette clé est miraculeuse.

En effet ses protecteurs lui demandèrent de dessiner la clé, en observant la serrure. C'est donc sur les conseils de la comtesse que fut fabriquée l'objet. Or même si cela ne réussit pas du premier coup, la comtesse réussit à dessiner la clé qu'il fallait. Or il fallait franchir trois portes et curieusement ses trois issues avaient la même serrure, bizarre tout de même pour une prison, de femme certes, mais c'était une maison de force.

D'après les détails, c'est lorsque les sœurs étaient à la messe et que la comtesse prétextait des problèmes de santé que ce plan put réussir.

farao
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39355
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: L'affaire du collier, un complot ?   Dim 12 Oct - 19:00

Hum... Pas très exigeante, la serrure... Rolling Eyes

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31659
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: L'affaire du collier, un complot ?   Dim 12 Oct - 19:05

Oui...soit la Comtesse de la Motte était très douée en observation et en dessin, soit il y a autre chose, car tout de même, arriver à reproduire une clé comme cela est un vrai défi :s:

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'affaire du collier, un complot ?   Dim 12 Oct - 22:01

Lire l'excellent ouvrage de Funck Brentano intitulé "la mort de la reine".

farao
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31659
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: L'affaire du collier, un complot ?   Dim 12 Oct - 23:02

Waaa merci josephB, vous avez de nombreux éléments je vois  

Il y a des gravures dans ce livre. Il est difficile de lire les légendes, je les écris ici sur ce que j'arrive à voir  Very Happy :

1ère gravure :
"Madame de la Motte et sa compagne d'évasion, Marianne Desrues, déguisées en paysannes. Estampe faîte en Angleterre sur...(j'arrive pas à lire)...de La Motte....(idem)...inséré dans la première édition de la Vie de Jeanne de Saint-Rémy"

2ème gravure :
"Evasion de Madame de la Motte
Estampe faite en Angleterre sur les...(idem)...de Mme de la Motte et inséré dans la première édition de la Vie de Jeanne de Saint-Rémy. Mme de la Motte est représentée debout en travesti, jetant dans la Seine la clé de la Salpêtrière. Derrière elle sa compagne d'évasion, Marianne Desrues."


C'est vraiment de plus en plus étonnant que tout ça ne soit pas présent dans ses mémoires  :s:

Une autre chose m'intrigue : peut-on réellement fabriquer une clé utilisable uniquement depuis un dessin?  Shocked

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'affaire du collier, un complot ?   Lun 13 Oct - 6:39

Bonjour,

Avec l'aide d'un professionnel, pourquoi pas. Je pense que la comtesse a pu dessiner la clé qu'elle devait voir souvent. Peut être que la soeur gardienne les posait au clou, ou peut être sur une table lorsqu'elle rendait visite à mme de la Motte.

Peut être que ceux du dehors avait déjà quelques éléments sur les serrures en question.

farao
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39355
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: L'affaire du collier, un complot ?   Lun 13 Oct - 6:59

De là à pouvoir représenter avec suffisamment de précision la clef d'une porte de prison, un tant soit peu sécurisée, donc... Mais il est vrai qu'elle était censée ouvrir trois portes consécutives... Rolling Eyes

J'ai vraiment du mal, avec les incohérences de cette affaire... Suspect

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'affaire du collier, un complot ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'affaire du collier, un complot ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 43Aller à la page : 1, 2, 3 ... 22 ... 43  Suivant
 Sujets similaires
-
» l'affaire du collier de la reine
» L'Affaire du Collier
» L'Affaire du Collier, Blake et Mortimer
» Le collier de la reine par Gaston Ravel et Tony Lekain (1929)
» L'affaire du collier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Contexte social et économique :: La France au XVIIIe siècle-
Sauter vers: