Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Téléfilm "L'évasion de Louis XVI"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Téléfilm "L'évasion de Louis XVI"   Dim 7 Fév - 13:50

Pour ceux et celles qui n à pas eu l`occasion de regardé ce docu-fiction, il repasse chez vous sur France5 ce soir à 20:35 à 22:05 Very Happy
Bonne soirée télé Very Happy
Fleurdelys
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31650
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Téléfilm "L'évasion de Louis XVI"   Dim 7 Fév - 13:53

Ah bon? Je ne le retrouve pas dans le programme télé

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Téléfilm "L'évasion de Louis XVI"   Dim 7 Fév - 13:59

Ah ! non je me suis trompée Embarassed c`est demain soir ,le lundi 8 février, qu'aura lieu la rediffusion, désolée.
Fleurdelys
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31650
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Téléfilm "L'évasion de Louis XVI"   Dim 7 Fév - 14:29

Ah oui exact c'est bien demain! Merci pour l'info! Very Happy

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Téléfilm "L'évasion de Louis XVI"   Mar 20 Avr - 0:30

pimprenelle a écrit:
Une perle : ce commentaire plein de nuances !

Par FT
posté le 25 février à 14:52
Comme de nombreux Français, j'ai regardé hier soir le "docu-fiction" consacré à la fuite de louis XVI ("Ce jour-là, tout a changé : 21 juin 1791, l’évasion de Louis XVI" réalisé par Arnaud Sélignac, sur France2). Je m'attendais à un téléfilm aussi navesque que le premier volet de la série, relatant la mort d'Henri IV. Mes espoirs n'ont pas été déçus: cette seconde partie est franchement nulle. N'ayant pas envie d'ajouter de la publicité à cette farce -ce travail ayant été pleinement réalisé par Patrice Gélinet, hier en début d'après midi, sur France Inter- mon propos se contentera de commenter quelques aspects de cette "œuvre" parmi les plus contestables. D'abord, le casting semble avoir été réalisé par une bande d'aveugles: le Louis XVI présenté hier soir ne ressemble en rien à l'original: celui-ci était assez jouflu, avec un large front, un regard doux, un visage avenant. La copie relève de l'usurpation: un jeune dynamique au tempérament parfois colérique, et possédant cinquante kilogrammes de moins que le Bourbon qu'il est sensé incarner: pas de ventre proéminent, pas de double menton... De plus, l'anecdotique et le croustillant occupent une place importante: ainsi cette chasse qui se termine par un pétage de plomb du roi; ainsi cette ébauche de scène coquine, où Marie-Antoinette baisse sa robe et se laisse tripoter par le roi, dont les doigts sont maculés de sang. Ridicule, et improbable. Par ailleurs, les auteurs de ce téléfilm n'hésitent pas à déformer, voire à écorcher l'Histoire: - pour la journée du 5 octobre 1789, l'accent est mis sur la présence d'hommes travestis, et sur la manipulation des parisiennes. Rien n'est dit à propos de la fête organisée à Versailles cinq jours auparavant, durant laquelle des cocardes tricolores auraient été détruites, provocant la colère des Parisiens; - l'accent est mis à plusieurs reprises sur le fait que Louis XVI n'aurait pas voulu quitter le royaume, mais se réfugier à Montmédy afin de rédiger une nouvelle constitution... cette idée est simplement fausse, le roi ayant fui pour se mettre sous la protection de l'empereur d'Autriche; - le téléfilm laisse entendre que Louis XVI refuse que les gardes tirent sur la foule, donnant ainsi l'image d'un roi soucieux du bonheur de ses sujets. La réalité est que l'Etat, y compris sous ce roi, est extrêment violent à l'égard du peuple. Ce fait explique certainement l'attitude barbare des révolutionnaires, dès le 14 juillet 1789: décapitations notamment de Launay, puis quelques jours après de Foulon et de Berthier, puis massacres dans les prisons... - il fait l'impasse sur le retour du roi à Paris, sur le mensonge organisé par l'Assemblée, selon laquelle il aurait été enlevé. Enfin, le téléfilm se termine d'une manière curieuse: d'abord l'on passe directement de l'arrestation du roi à son exécution! Rien n'est dit à propos de la journée du 10 août 1792 et des causes de l'insurrection ayant abouti à l'incarcération du roi, qui relèvent pourtant de la haute trahison (le refus de lever des soldats pour défendre la Patrie). L'exécution elle-même est très mal rendue: l'on a l'impression qu'elle se déroule sur une petite place, au pied d'un palais, au milieu des arbres, alors qu'elle s'est produite sur l'actuelle place de la Concorde. Le film laisse à Louis XVI le temps d'exprimer ses sentiments, alors que les témoignages affirment le contraire, les roulements de tambour étant déclenchés pour empêcher le roi de parler. Ensuite sont passés en revue les destinées des hommes célèbres de la révolution: Camille Desmoulins et sa femme, Danton, Robespierre... pourquoi un tel passage? Où est l'intérêt historique de mettre l'accent sur la mort violente de ces révolutionnaires dans une étude consacrée à la fuite du roi? La critique serait bien moins virulente si ce téléfilm n'avait pas de prétentions scientifiques (d'autres longs métrages abordent le même sujet, sans vouloir pour autant reconstituer scientifiquement cet épisode révolutionnaire: notamment "La nuit de Varennes" d'Ettore Scola: ce joli film est une fiction qui met dans la même voiture Restif de la Bretonne et Casanova!). Ce "docu-fiction" reflète à merveille la situation actuelles des sciences humaines, méprisées par la caste politico-médiatique dirigeante, qui considère que n'importe qui peut écrire l'Histoire, sans respecter aucune règle de méthode ni de déontologie, et en méprisant la recherche.

http://www.paperblog.fr/1629895/ce-jour-la-tout-a-change-l-evasion-de-louis-xvi-sur-france-2/



Eh bien si des gens qui se piquent d'histoire écrivent de telle c..., on a encore du boulot!
C'est fou de ne pas admettre la réalité !

Ce journaliste s'entendrait très bien avec Peyssard.
http://maria-antonia.justgoo.com/louis-xvi-f63/les-apres-midis-de-louis-xvi-jd-bourzat-t1468-75.htm
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39327
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Téléfilm "L'évasion de Louis XVI"   Mar 20 Avr - 11:26

Eh oui, Olivia... La France ne s'est pas encore remise de sa révolution... Combien de siècles lui faudra-t-il encore pour la digérer ? L'Europe nous aura sans doute dissipé toutes les nations que la France coincera encore sur sa révolution assassine.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Téléfilm "L'évasion de Louis XVI"   Mar 20 Avr - 11:42

En effet, c'est désespérant.

Ce qui m'attriste, c'est que pour une fois, la seule et unique fois d'ailleurs, Louis XVI agit en héros, c'est trop pour certains. C'est tellement plus confortable de prendre un gros patapouf zozotant et complètement dépassé par les événements.
Que craignent-ils ceux qui pensent encore ça ? Que les Français se disent, bah mince, on a tué le roi et sa famille injustement ?
Qu'ils se rassurent, entre avoir de la compassion pour cette famille sympa qui fait tout pour s'en sortir et une supposée restauration monarchique, il y a un très gros écart. Les prétendants actuels sont trop ridicules pour qu'on y prête foi. Et leur ascendance dégoûte trop.

Mais je ne suis pas mécontente, car j'en connais déjà pas mal complètement retournés par cette vision si peu orthodoxe de Louis XVI. C'est ce qui compte!
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39327
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Téléfilm "L'évasion de Louis XVI"   Mar 20 Avr - 12:46

olivia a écrit:
Que craignent-ils ceux qui pensent encore ça ? Que les Français se disent, bah mince, on a tué le roi et sa famille injustement ?
Précisément. Même admettre la vérité serait trop. Il faut que la révolution ait toujours raison. Hélas... beaucoup en sont encore là, notamment parmi les enseignants.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Téléfilm "L'évasion de Louis XVI"   Mar 20 Avr - 12:57

Et je suis bien contente d'être enseignante du primaire. Leur première vision de Louis XVI et Marie-Antoinette (et de la Révolution), ils l'auront avec moi. Ce que diront après les profs de collège et de lycée n'y feront rien. C'est la première impression qui compte.
Je ne sais pas combien d'élèves on a dans toute sa carrière, mais il y en aura un bon paquet.

Et quand je pense que j'ai eu mon concours de prof grâce à Marie-Antoinette! Le ver est dans le fruit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Téléfilm "L'évasion de Louis XVI"   Mar 20 Avr - 13:06

pimprenelle a écrit:
olivia a écrit:
Que craignent-ils ceux qui pensent encore ça ? Que les Français se disent, bah mince, on a tué le roi et sa famille injustement ?
Précisément. Même admettre la vérité serait trop. Il faut que la révolution ait toujours raison. Hélas... beaucoup en sont encore là, notamment parmi les enseignants.

On ne veut pas avoir mauvaise conscience , alors on nie l'évidence . Je pense notamment à la chute de la Bastille . La manière dont elle est enseignée est une énorme imposture . C'est proprement scandaleux !!!
Et la mystification va jusqu'à discutailler à perte de vue d'où sont venus les premiers tirs, des canons des remparts ou bien des fusils des émeutiers ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Téléfilm "L'évasion de Louis XVI"   Mar 20 Avr - 13:25

Mais même si l'on fait abstraction de notre partialité que je veux bien admettre puisque nous ne sommes pas du tout neutres sur le sujet, qui peut nier aujourd'hui l'imposture qu'est la Révolution ?

Des reportages comme un il y a quelques années sur la Prise de la Bastille sur Arte ou la Révolution par Fred et Jamy, pour les plus récents, donnent une image très peu positive de la Révolution.
Et plus éloigné dans le temps mais censé être à la gloire de la Révolution française, la fresque de Robert Enrico montre bien qu'elle fut terrible, menée par des hommes peu scrupuleux. Même la prise de la Bastille n'a rien d'un moment de gloire. Le pauvre de Launay reçoit une délégation d'émeutiers à sa table, se rend après quelques coups de feux et on le décapite! Comment quelqu'un de normal (pas un néo-jacobin qui pense qu'il n'y a rien de mieux que la Révolution, qu'on ne fait pas d'omelette sans casser des œufs, non juste une personne qui ne s'intéresse pas plus que ça pour la période) accepterait une telle victoire complètement honteuse, faisant fi d'un minimum d'honneur ?

Et tous les épisodes de la Révolution sont du même acabit.

Ce n'est même pas nier l'évidence, c'est d'être complètement endormis sur le sujet. Et j'ai constaté plus d'une fois à quel point les gens souffrent d'accepter cette évidence. Trop difficile. Alors on y met une grosse chape de plomb afin d'oublier tout ça. Et personne ne sait pourquoi on chante la Marseillaise et on applaudit devant nos feux d'artifice du 14 juillet.
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39327
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Téléfilm "L'évasion de Louis XVI"   Mar 20 Avr - 13:40

La révolution française est aussi fille des Lumières. A ce titre, elle a véhiculé, vulgarisé et généralisé les nobles idéaux des Lumières. Vous vous référez à Enrico, Olivia. Mesurez combien de temps dure le passage sur la lecture des Droits de l'Homme, avec la mise en scène et la musique tire-larmes.

Il est beaucoup plus facile d'embrasser la révolution en bloc que de faire l'effort de remettre en question ses excès et de condamner ses dérives. Il est aussi beaucoup plus facile de l'enseigner comme ça, en prétendant qu'à l'époque la fin justifiait les moyens et qu'il serait anachronique de ne le point comprendre.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Téléfilm "L'évasion de Louis XVI"   Mar 20 Avr - 14:15

pimprenelle a écrit:
La révolution française est aussi fille des Lumières. A ce titre, elle a véhiculé, vulgarisé et généralisé les nobles idéaux des Lumières. Vous vous référez à Enrico, Olivia. Mesurez combien de temps dure le passage sur la lecture des Droits de l'Homme, avec la mise en scène et la musique tire-larmes.

Il est beaucoup plus facile d'embrasser la révolution en bloc que de faire l'effort de remettre en question ses excès et de condamner ses dérives. Il est aussi beaucoup plus facile de l'enseigner comme ça, en prétendant qu'à l'époque la fin justifiait les moyens et qu'il serait anachronique de ne le point comprendre.

Oui la scène des Droits de l'Homme en est presque comique. Mais je n'ai pas pu m'empêcher d'avoir une larmette, parce que malgré tout c'est un des meilleurs moments de la Révolution, et donc de l'Histoire. Ca me touche particulièrement (c'est bien le seul événement que j'accepte avec la Nuit du 4 août). Mais larme aussi en voyant ces pauvres nonnes écoutant le droit de conscience et qui se feront zigouiller très peu de temps après. Enfin le pauvre Enrico, il lui fallait bien une scène où il pouvait montrer les bienfaits de la Révolution. Sinon, il ne lui restait pas grand chose.

Fille des Lumières, certes, mais loin d'être indispensable aux Lumières. Les clubs et autres confréries franc-maçonnes ont largement suffi à cette diffusion, dans les provinces françaises comme en Europe. Le gros problème des révolutionnaires c'est que la plupart sont de la génération née avec les écrits de Rousseau, Voltaire et cie. Ils sont nés avec, et de là une évidence de les appliquer. Même Louis XVI et Marie-Antoinette n'y échappent pas.
Mais à mettre totalement en pratique des belles idées sur le papier, ce n'est pas possible. Entre un idéal, voire une idéologie et la réalité du terrain, le décalage est trop grand.
Louis XVI l'avait bien compris, ce ne l'a pas empêché d'appliquer quelques idées comme l'abolition de la torture ou les droits civiques accordés aux non-catholiques. Mais les autres, qui s'imaginaient tout savoir mieux que les autres y ont cru à fond et on s'est retrouvé avec des Robespierre et Saint-Just complètement incapables de comprendre la réalité. Quand leurs amis ont cessé de se plier à l'idéologie et souhaitaient revenir à plus de pragmatisme, oust guillotine.

De toute façon, ceux qui idéalisent la Révolution, n'en voyant qu'une belle façade, n'ont pas pu s'y plonger complètement. Moi, personnellement ça fait 22 ans que je m'y intéresse à fond. Mes arguments face à ces gens sont sans appel.Et j'ai la certitude que quand on y plonge le nez, on ne peut qu'en être dégoûté.
Il reste cet argument affreux de la fin justifie les moyens ou autres belles phrases complètement vide de sens. Même si c'est anachronique, quand nous, personnes du XXIème siècle, sommes contre la peine de mort, l'esclavage, la guerre, nous le restons encore quand nous lisons des textes sur la Révolution. Qui peut justifier tous ces meurtres au nom de la politique ?
Les gens du XVIIIème siècle étaient aussi évolués et raffinés que nous, voire plus (enfin du moins pour ceux qui géraient les affaires politiques). Beaucoup étaient effrayés de vivre de telles horreurs de leur temps. J'ai lu je ne sais plus où quelqu'un dire : "Mais nous sommes au XVIIIème siècle!" comme nous pourrions dire nous sommes au XXIème siècle face à des horreurs dont nous sommes témoins au JT. Les gens pouvaient être aussi choqués que des personnes d'aujourd'hui devant des massacres.
Comme Marie-Antoinette et Louis XVI, je ne pourrais jamais admettre qu'on m'impose des idées politiques par le sang. Suis-je anachronique ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Téléfilm "L'évasion de Louis XVI"   Mar 20 Avr - 14:31

.

Ma chère Olivia, je laisse l'ami George vous répondre :


Mourir pour des idées, l'idée est excellente
Moi j'ai failli mourir de ne l'avoir pas eu
Car tous ceux qui l'avaient, multitude accablante
En hurlant à la mort me sont tombés dessus
Ils ont su me convaincre et ma muse insolente
Abjurant ses erreurs, se rallie à leur foi
Avec un soupçon de réserve toutefois
Mourrons pour des idées, d'accord, mais de mort lente,
D'accord, mais de mort lente

Jugeant qu'il n'y a pas péril en la demeure
Allons vers l'autre monde en flânant en chemin
Car, à forcer l'allure, il arrive qu'on meure
Pour des idées n'ayant plus cours le lendemain
Or, s'il est une chose amère, désolante
En rendant l'âme à Dieu c'est bien de constater
Qu'on a fait fausse route, qu'on s'est trompé d'idée
Mourrons pour des idées, d'accord, mais de mort lente
D'accord, mais de mort lente

Les saint jean bouche d'or qui prêchent le martyre
Le plus souvent, d'ailleurs, s'attardent ici-bas
Mourir pour des idées, c'est le cas de le dire
C'est leur raison de vivre, ils ne s'en privent pas
Dans presque tous les camps on en voit qui supplantent
Bientôt Mathusalem dans la longévité
J'en conclus qu'ils doivent se dire, en aparté
"Mourrons pour des idées, d'accord, mais de mort lente
D'accord, mais de mort lente"

Des idées réclamant le fameux sacrifice
Les sectes de tout poil en offrent des séquelles
Et la question se pose aux victimes novices
Mourir pour des idées, c'est bien beau mais lesquelles ?
Et comme toutes sont entre elles ressemblantes
Quand il les voit venir, avec leur gros drapeau
Le sage, en hésitant, tourne autour du tombeau
Mourrons pour des idées, d'accord, mais de mort lente
D'accord, mais de mort lente

Encor s'il suffisait de quelques hécatombes
Pour qu'enfin tout changeât, qu'enfin tout s'arrangeât
Depuis tant de "grands soirs" que tant de têtes tombent
Au paradis sur terre on y serait déjà
Mais l'âge d'or sans cesse est remis aux calendes
Les dieux ont toujours soif, n'en ont jamais assez
Et c'est la mort, la mort toujours recommencée
Mourrons pour des idées, d'accord, mais de mort lente
D'accord, mais de mort lente

O vous, les boutefeux, ô vous les bons apôtres
Mourez donc les premiers, nous vous cédons le pas
Mais de grâce, morbleu! laissez vivre les autres!
La vie est à peu près leur seul luxe ici bas
Car, enfin, la Camarde est assez vigilante
Elle n'a pas besoin qu'on lui tienne la faux
Plus de danse macabre autour des échafauds!
Mourrons pour des idées, d'accord, mais de mort lente
D'accord, mais de mort lente ...



Brassens, Mourir pour des idées ...
Aaaaaaah ! merveilleux Brassens !!!!

.
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39327
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Téléfilm "L'évasion de Louis XVI"   Mar 20 Avr - 14:36

Ah, j'sais pas, moi... Parfois, je me dis que je mourrais encore bien pour des idées...

Mais, évidemment, cela n'engagerait que moi.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Téléfilm "L'évasion de Louis XVI"   Mar 20 Avr - 14:38

Mme de Sabran a écrit:
.

Ma chère Olivia, je laisse l'ami George vous répondre :


Mourir pour des idées, l'idée est excellente
Moi j'ai failli mourir de ne l'avoir pas eu
Car tous ceux qui l'avaient, multitude accablante
En hurlant à la mort me sont tombés dessus
Ils ont su me convaincre et ma muse insolente
Abjurant ses erreurs, se rallie à leur foi
Avec un soupçon de réserve toutefois
Mourrons pour des idées, d'accord, mais de mort lente,
D'accord, mais de mort lente

Jugeant qu'il n'y a pas péril en la demeure
Allons vers l'autre monde en flânant en chemin
Car, à forcer l'allure, il arrive qu'on meure
Pour des idées n'ayant plus cours le lendemain
Or, s'il est une chose amère, désolante
En rendant l'âme à Dieu c'est bien de constater
Qu'on a fait fausse route, qu'on s'est trompé d'idée
Mourrons pour des idées, d'accord, mais de mort lente
D'accord, mais de mort lente

Les saint jean bouche d'or qui prêchent le martyre
Le plus souvent, d'ailleurs, s'attardent ici-bas
Mourir pour des idées, c'est le cas de le dire
C'est leur raison de vivre, ils ne s'en privent pas
Dans presque tous les camps on en voit qui supplantent
Bientôt Mathusalem dans la longévité
J'en conclus qu'ils doivent se dire, en aparté
"Mourrons pour des idées, d'accord, mais de mort lente
D'accord, mais de mort lente"

Des idées réclamant le fameux sacrifice
Les sectes de tout poil en offrent des séquelles
Et la question se pose aux victimes novices
Mourir pour des idées, c'est bien beau mais lesquelles ?
Et comme toutes sont entre elles ressemblantes
Quand il les voit venir, avec leur gros drapeau
Le sage, en hésitant, tourne autour du tombeau
Mourrons pour des idées, d'accord, mais de mort lente
D'accord, mais de mort lente

Encor s'il suffisait de quelques hécatombes
Pour qu'enfin tout changeât, qu'enfin tout s'arrangeât
Depuis tant de "grands soirs" que tant de têtes tombent
Au paradis sur terre on y serait déjà
Mais l'âge d'or sans cesse est remis aux calendes
Les dieux ont toujours soif, n'en ont jamais assez
Et c'est la mort, la mort toujours recommencée
Mourrons pour des idées, d'accord, mais de mort lente
D'accord, mais de mort lente

O vous, les boutefeux, ô vous les bons apôtres
Mourez donc les premiers, nous vous cédons le pas
Mais de grâce, morbleu! laissez vivre les autres!
La vie est à peu près leur seul luxe ici bas
Car, enfin, la Camarde est assez vigilante
Elle n'a pas besoin qu'on lui tienne la faux
Plus de danse macabre autour des échafauds!
Mourrons pour des idées, d'accord, mais de mort lente
D'accord, mais de mort lente ...



Brassens, Mourir pour des idées ...
Aaaaaaah ! merveilleux Brassens !!!!

.

J'avais largement cette chanson en tête quand j'écrivais ce message!
Quand les grands esprits se rencontrent...

Oui Pimprenelle, je vous comprends également. J'aurais tendance au martyr je crois pour Louis XVI et Marie-Antoinette.
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39327
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Téléfilm "L'évasion de Louis XVI"   Mar 20 Avr - 14:42

olivia a écrit:
Oui Pimprenelle, je vous comprends également. J'aurais tendance au martyr je crois pour Louis XVI et Marie-Antoinette.
Il y a toujours quelque chose d'adolescent en moi. Le sentiment d'injustice me fait démarrer au quart de tour. Parfois, oui, je me demande si je ne pourrais pas encore me faire tuer pour mes idéaux... Shocked

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Téléfilm "L'évasion de Louis XVI"   Mar 20 Avr - 14:46

Ma mère me surnommait La Passionara quand j'étais ado. Je me suis un peu calmée avec l'âge mais j'ai des restes.
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39327
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Téléfilm "L'évasion de Louis XVI"   Mar 20 Avr - 14:50

olivia a écrit:
Ma mère me surnommait La Passionara quand j'étais ado. Je me suis un peu calmée avec l'âge mais j'ai des restes.
Je suis toujours comme ça... bien que je me fasse vieille... ça ne passe pas avec l'âge. Toujours aussi passionnée. Shocked

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Téléfilm "L'évasion de Louis XVI"   Mar 20 Avr - 15:20

Mais c'est si bon d'être passionné! Au moins notre vie a du piment!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Téléfilm "L'évasion de Louis XVI"   Mar 20 Avr - 17:01

Personne n'a la stricte et absolue Vérité sur l'Histoire, mais pour la période qui nous concerne et les personnages que nous affectionnons, je trouve pour ma part merveilleux, que 200 ans après , il y ait des gens ( comme nous tous ici avec nos sensibilités différentes ) pour tenir le flambeau du souvenir et de la vérité de ce qu'ils ont vécu et de ce qu'ils étaient vraiment !
Bref, qui leur rendent hommage en luttant encore et toujours contre la désinformation et la haine qu'on a voulu inculquer à toutes les générations suivantes !!
Une victoire contre leurs ennemis , mais surtout, une justice à rendre !!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Téléfilm "L'évasion de Louis XVI"   Mar 20 Avr - 17:05

Chère Cécile, c'est exactement ce que je pense. Merci!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Téléfilm "L'évasion de Louis XVI"   Jeu 26 Mai - 19:11

Je viens de trouver par hasard ce film. Il me tarde de prendre le temps de le regarder... J'espère qu'il sera plaisant. En tout cas, l'actrice jouant Madame Royale semble bien choisie !
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39327
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Téléfilm "L'évasion de Louis XVI"   Ven 27 Mai - 8:31

Thalie a écrit:
Je viens de trouver par hasard ce film. Il me tarde de prendre le temps de le regarder... J'espère qu'il sera plaisant. En tout cas, l'actrice jouant Madame Royale semble bien choisie !
Je vous souhaite bien du plaisir ! Avec le recul, ce film reste un de ceux qui m'ont le plus plu.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Téléfilm "L'évasion de Louis XVI"   Ven 27 Mai - 9:14

Thalie a écrit:
En tout cas, l'actrice jouant Madame Royale semble bien choisie ! [/justify]

La ressemblance est confondante !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Téléfilm "L'évasion de Louis XVI"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Téléfilm "L'évasion de Louis XVI"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 15 sur 16Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16  Suivant
 Sujets similaires
-
» [film]La grande évasion
» Des milliers de signatures contre la diffusion du film Tomboy dans le programme "Ecole et cinéma", au nom de la lutte contre "l'idéologie du genre".
» Film de Coline Serreau "Solutions locales pour désordre global"
» Le film "L'éxode : dieux et rois"
» Le film "La Prière est une arme puissante"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Autour de Marie-Antoinette :: A l'écran et sur les planches :: Marie Antoinette sur les écrans-
Sauter vers: